Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

La quête de la robe

23 Juin 2011, 19:53pm

Publié par lapetitemaisondanslabanlieue.over-blog.com

On était fin prêts pour la Colombie. Passeports à jour, vaccins aussi (enfin presque,reste la fièvre jaune à inoculer au Capitaine). Restait un détail : LA robe pour le mariage. Longue, la robe, c'était le dress code indiqué sur le faire-part.  Un saut chez BCBG, la Mecque des robes longues, m'a suffit pour savoir que la quête, en une heure de pause dej, allait être rude. Et comme j'avais procrastiné (et joué la montre sur l'étiquette aussi, il faut bien l'avouer), que les soldes avaient commencé, si je ne voulais pas trouver que des robes en 46 ou en 34, il n'y avait plus une minute à perdre. Car cette année, les stylistes, en matière de robes longues, ont réduit leur palette à trois couleurs : noir, blanc ou nude (prononcez nioude, en gros c'est entre rose et beige et c'est hideux sur un teint d'endive comme le mien). So. Blanc, c'est pas possible pour un mariage. Noir non plus, dans la mesure du possible. Et nude... j'étais pas vraiment convaincue par le concept. Sans compter que la plupart des robes longues étaient en COTON, ce qui est chouette pour se la jouer hippie les soirs d'été, mais dans les salons climatisés du plus bel hôtel de Carthagène, d'un coup, ça passerait beaucoup moins bien...
Après mon échec à Madeleine (quelle chance de bosser au centre de Paris !), j'effectuais une analyse méthodique des portants, avant de trouver une robe, enfin deux, chez Gérard D. (ne pas tomber dans les pommes en regardant l'étiquette, ah tiens, finalement, c'est hyper bon marché comparé à tout ce que je viens de voir). Une nude, mais décidément, ça n'ira pas... Et une bleue, en soie. Très fière de cette opération rondement menée, j'alertais AnneDo que l'opération Robe longue était terminée. Et lui envoyais la photo.

Sauf que. Après un échange de textos hier où elle avait réalisé n'avoir rhabillé que Princesse Louise pour l'été, AnneDo elle aussi avait fait du shopping. Et acheté... la même robe, mais en rose. Acheter la même robe, pour le même mariage, le même jour... Au moins, nous n'étions pas amies pour rien... C'est d'habitude le genre de quiproquo qui m'arrive avec ma sœur. Cocher les mêmes fringues dans les catalogues, craquer sur les mêmes chaussures, arriver à un déjeuner habillées pareil, alors que nous n'habitions plus ensemble... Sauf qu'AnneDo avait déjà sa robe pour le mariage, elle. Oserions-nous l'effet double robe, voire même tricolore, puisque les hommes seront en blanc ? Affaire à suivre...

La robe, c'est celle-ci. J'ai les chaussures et la pochette grise du mariage lillois, reste plus que des boucles d'oreille et un collier... (et je compte avoir l'air bien plus réjouie que les mannequins sur les photos du mariage, hein !)

11PE9.jpg

Commenter cet article

Laetitia 29/06/2011 17:33


Tu as regardé sur Asos? (j'ai jeté un oeil sur net-a-porter, hum, un peu cher...)