Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Lendemain de fête

10 Mai 2011, 22:16pm

Publié par lapetitemaisondanslabanlieue.over-blog.com

67670923_fbc3fc9857.jpgLundi, je me suis bien dit que j'aurais bien fait de prendre ma journée. La semaine passée (et celle d'avant aussi) avait été tellement remplie (beaucoup de boulot, des semaines de quatre jours où il faut faire le travail de cinq, sans compter le job de témouine, avec son lot de films à monter - et encore, je n'ai fait qu'assister en buvant des bières - et de magazines à mettre en pages, donc des soirées pliées à 00h 30, merci le train de 00h04).

Après un excellent week-end nordiste, un mariage avec la messe la plus jazzy et la plus chantante ever seen et le cocktail le meilleur (vive les traiteurs belges), des nuits hâchées parce que partagées en co-dodo avec Petit Brun et Petit Châtain (chacun dans son lit mais tous dans la même chambre). Ce qui équivaut à dormir avec des poules, les chérubins ne s'endormant que dans le noir complet. Et encore, dimanche, on a eu une nuit de 6 h 30, les chers petits ne réclamant le petit-déjeuner qu'à 8 h 30. Petit déjeuner qu'il a bien fallu prendre, puisqu'au Cercle militaire de Lille où nous dormions (merci la Marine), c'est 10 heures maxi le petit dej. En plus du prix modique de la nuitée, les militaires étaient aux petits soins (malgré un ascenseur en panne pour cause de RGPP, pas assez de crédits pour le remettre aux normes... cool quand ta chambre est au 2e étage !) : petits-déjeuners des enfants offert, parking, drap prêté pour le lit pliant de Petit Châtain, des tonnes de serviettes...
Est-ce le fait que la joyeuse bande de mes années étudiantes à Lille était réunie au grand complet, la frustation de parcourir ces rues au pas de course sans pouvoir jouer à "je me souviens" ni aller acheter un paquet de gaufres chez Meert, ni même boire un thé à la menthe au marché de Wazemmes, et devoir se contenter du marché de la place du Concert à la place, plus proche du Cercle militaire ? J'ai été un peu nordstalgique lundi. Surtout que, pour une fois, les gens du Nord avaient dans leur ciel le soleil, si bien que Petit Brun n'a même pas utilisé le gilet prévu dans la tenue d'enfant d'horreur.
Sans compter que tuile de chez tuile (tuile connue dès le jeudi, mais soigneusement occultée pendant trois jours), Fatiha doit se rendre de toute urgence en Algérie. Et Petit Châtain se trouve sans solution de garde dès vendredi, lundi (bien que j'ai prévenu les autorités que je télétravaillerai ce jour-là - avec un DVD de Petit Ours Brun en fond sonore, hélas, on a pas intérêt à m'appeler et converser uniquement par Skype), et le vendredi suivant,.Tante Anne et Grand-maman volant une fois de plus à notre secours du mardi au jeudi (oui, car le Capitaine n'a pas le droit de télétravailler. Et après on s'étonne que la France soit à la traîne en matière de télétravail par rapport aux autres pays européens....)

La PMI ne propose pas de nounou de remplacement (grand moment de solitude en essayant de joindre des nounous à qui il restait soi-disant des places, alors qu'elles sont bookées depuis des mois). Reste les baby sitters, ou la nounou de Batiste, le petit cousin. Pendant ce temps, Fatiha, les larmes aux yeux (parce que sa maman est en train de mourir et parce qu'elle a l'impression de déserter et de nous laisser dans l'embarras) ne cesse de s'excuser. Alors qu'il n'y a rien à dire et que je cherche mes mots pour l'assurer que ce n'est pas grave, que j'aimerai qu'on en a fasse autant le jour où, et qu'on trouvera bien une solution.

Commenter cet article