Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

PAI (3) Panier familial

25 Janvier 2011, 22:36pm

Publié par lapetitemaisondanslabanlieue.over-blog.com

5195918356_a428f7f892.jpgD'un côté, bonne nouvelle, j'ai enfin réussi à obtenir un rendez-vous avec le docteur Maurène (je ne mets pas son vrai nom. Et de toute manière, je n'ai toujours pas compris quel était son patronyme). Que j'ai eu un mal de chien à contacter parce que jeudi, j'avais oublié mon portable, que vendredi j'avais d'autres chats à fouetter.

Hier, j'ai tenté ma chance. Le numéro que j'avais griffonné d'après le message laissé par la directrice de l'école de Petit Brun n'était pas attribué. En repassant par le standard de l'école, j'apprends que le docteur n'est à l'école que le mardi et le jeudi.

 

Ça commençait mal. Mais pleine d'optimisme, je décide de pourchasser le docteur aujourd'hui. Je laisse un message sur un répondeur totalement anonyme –  "veuillez laisser un message" puis un vieux biiiip me déchire le tympan – et je réitère toutes les heures. À 16 heures, personne ne m'avait rappelé.

Je sors l'artillerie lourde et rappelle directement le standard de l'école. "Oui, j'essaye de joindre le docteur, mais elle ne me rappelle pas, et comme elle n'est là que le mardi et le jeudi, ça va être difficile de faire valider ce PAI, ça va repousser à la semaine prochaine"... Hop, on note mon numéro de portable pour avertir le doc' entre deux réunions.

16h 45, miracle, on me rappelle. Pour me fixer un rendez-vous mardi prochain à 9 heures (bien). Auquel je dois me rendre avec le dossier médical ("c'est à dire que j'ai remis le document à l'institutrice de Petit Brun et que je ne l'ai plus"/"Récupérez-le") (moins bien). Tout en me disant que de toutes manières, débordées par les régimes alimentaires divers des petits, la cantine municipale a décidé de ne plus gérer les allergies alimentaires et que les parents devront désormais apporter des pique-niques. Mais si vous êtes végétarien, pas de souci, un repas sans viande est prévu. Pour le reste des protéines animales, débrouillez-vous !

 

21 heures : j'annonce au Capitaine accablé que le cinéma des pique-nique se poursuivra au moins jusqu'à la fin juin, le PAI pouvant être renégocié en septembre.

Et sur le front de l'eczéma, Petit Brun se gratte toujours autant. La conséquence de l'otite et de la conjonctivite où on lui aurait donné des antibiotiques, selon l'homéopathe. Qui me dit : "il faudrait peut-être ne pas tout mélanger et que je le suive pour adapter le traitement". Sauf que courir jusqu'à St Lazare au moindre pet de travers, ça ne va pas être simple.
Et ce n'est toujours pas dit que le PAI soit validé... Mais comme en même temps, il ne sert plus à rien... Mieux vaut ne pas repenser à tous les allers-retours avec le cabinet du docteur pour apposer des tampons et des paraphes sur ce bout de papier inutile. Trop énervant. Et tiens, d'un coup, ça me gratouille moi aussi.

Commenter cet article