Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Lisboa in my heart

19 Novembre 2013, 15:30pm

Publié par lapetitemaison

Lisboa in my heart

Un jour de ce printemps 2013 où il pleuvait des cordes, le Capitaine me proposa de partir en week-end à l'automne. Sa mission à La Défonce serait quasiment finie, les travaux aussi (en fait ni l'un ni l'autre...) et je pouvais poser quelques jours ni vu ni connu avant de retourner à une vie professionnelle. Notre dernier week-end tous-les-deux-tous-seuls (sans amis, sans invitation à un mariage) remontait à cinq ans (et encore, j'attendais Petit Châtain, le premier jour, j'ai tenu le choc, le deuxième je suis tombée dans les vapes au jardin Majorelle et je n'ai cessé d'être malade, laissant le Capitaine se balader seul dans la médina de Marrakech)... On pouvait mieux faire. Nous pouvions partir trois jours, allez maximum quatre en tirant sur le lundi pour rentrer. Finalement, par un montage de baby sitters assez complexe (qu'ils soient tous ici remerciés ! Surtout F et L pour avoir passé un week-end entier avec les trois lardons, qu'ils ont en plus trimballé à la campagne !)... On s'est envolés un jeudi, après avoir déposé les enfants qui à l'école qui à la crèche.

Autant le dire, on est tombés en amour avec cette ville : le temps estival (28 à 30 degrés), la beauté, même dégradée, de ses quartiers historiques, la proximité du Tage et de la mer de Paille, la vue sur le ponte 25 de Abril qui a des petits airs de Golden Gate Bridge... Mais foin de mots, juste des photos (oui, je me foule pas beaucoup)

Et avant quelques adresses (parce que j'ai bien galéré pour en trouver de sympas avant de partir. Tout en sachant que les meilleures, ce sont celles que l'on trouve tous seuls !)

Nos Cafés :

Le Noobai Café, au miradouro de Santa Catarina, belle vue sur le ponte 25 de Abril. A côté, un kiosque parfait pour un petit-déjeuner sur le pouce

Lisboa in my heart

Le Pois Café (Rua de Sao Joao de Praça 93-95), dans l'Alfama, pour un déjeuner ou un verre

Lisboa in my heart

Le Chat Café (Jardim 9 de Abril), découvert après une exploration calamiteuse des docks (le dimanche après-midi, ce n'est PAS le bon timing). Au sommet d'un immeuble, une terrasse et un restaurant dans un cube de verre, juste en face du musée des arts antiques. On s'est assis pour prendre un pot et on a fini par dîner là, avec une vue imprenable sur les docks (plus beaux vus d'en-haut)

Lisboa in my heart

Nos restaurants :

A Picanha (Rua das Janelas Verdes 96), un restaurant brésilien dans l'entrée d'un hôtel particulier avec des azujelos magnifiques aux murs et une viande excellente dans l'assiette

Sea Me (Rua da Loreto 21) : un restaurant de poisson frais et sushis, délicieux et branchouille, il vaut mieux réserver, nous sommes arrivés mains dans les poches et avons trouvé deux tabourets au bar où nous percher pour le dîner

Lisboa in my heart

Mimosa do Camoes : malgré la carte bilingue, nous avons déjeuné dans une assemblée 100 % portugaise, costume-cravate et tailleur-pantalon : il est situé juste en face du Bercy portugais ! Les touristes ont droit à une demi-portion sur les conseils de la serveuse... et ici, les habitués arrosent leur mousse au chocolat d'alcool (madère ? porto ?)


Nos pâtisseries :

Antiga pastelaria de Belem : pour les fameux pasteis de nata. On a été un peu déçus par la queue (toujours aussi énorme, même après avoir visité le musée de la Marine, puis la tour de Belem... Finalement, après 10 minutes de queue on a eu aussi nos pasteis, que nous avons fait la bêtise de rapporter à Paris : ils étaient beaucoup moins bons que ceux que nous avions pris en guise de petit-déjeuner !!Mention spéciale au petit sachet de cannelle en poudre, pour rehausser le goût du pasteis à emporter (ailleurs, la cannelle est à disposition dans une petite salière...)

Lisboa in my heart

Casa de nossa senhora do amparo (As Vicentinas) : un salon de thé tenu par des sœurs Vicentines, pas cher et délicieux avec de vieilles images pieuses au mu, que le Capitaine a refusé que j'achète... La déco est aussi à vendre ! (Rua de sao bento, 700)

Lisboa in my heart
Lisboa in my heart

Que rapporter ?

Des conserves de morue, trouvées à la Conserveira de Lisboa (Rua do Bacalhoeiros, 34), du linge de maison chez Teresa Alecrim (j'aurais pu acheter tout le magasin si j'avais pu et si je n'avais pas dû porter les sacs...), de l'huile d'olive et du vin, des fromages et de la charcuterie. Chez A vida portuguesa (Rua anchieta, 11), j'ai trouvé des stickers d'hirondelles (ce qui prenait le moins de place dans nos valises compte tenu qu'on voyageait en low cost et que j'avais acheté beaucoup trop de linge de maison), mais il y avait de très jolies choses et la boutique en elle-même vaut le détour. J'ai trouvé aussi des petites choses à la Lisbon shop, judicieusement placée Praça de Commercio. Gros regret : ne pas avoir réussi à convaincre le Capitaine qu'une statue de Saint-Antoine (LE saint lisboète) colorée, c'était l'alliance cool de la foi et de la mode. J'étais moins convaincue par les statues dans le même genre de Notre-Dame de Fatima...

Lisboa in my heart
Lisboa in my heart
Lisboa in my heart
Lisboa in my heart
Lisboa in my heart

Commenter cet article

tatagogo 20/11/2013 14:04

Café, resto, patisserie, mais alors vous n’avez fait que manger ?! ;-) et les visites alors ? en tout ça donne envie d’y aller ;-)

Moâ 03/12/2013 22:25

J'ai fait mentir le fameux "à l'étranger il n'y a pas de dessert"... et si je parlais des visites en plus, mon billet aurait fait cinq plombes et tu aurais râlé en disant que c'était trop long, je pense à toi, lectriçounette