Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Le retour des devoirs

6 Septembre 2013, 12:37pm

Publié par lapetitemaison

Le retour des devoirs

Je n'y avais pas fait vraiment attention. Mais l'entrée en CP de Petit Brun, c'est la mise en place d'un nouveau cérémonial : les fameux devoirs. Et une nouvelle tâche à ne surtout pas oublier : comme il n'y a pas de cahier de texte, il faut vérifier le contenu du cartable du nain (même si dans le cas de Petit Brun, il annonce dès la sortie de l'école la couleur de la soirée...). Et SIGNER les devoirs (pour bien montrer que tu as fait bosser le nain). Du coup, j'ai l'impression que c'est moi qui suis revenue sur les bancs de l'école. Ce n'est pas si cauchemardesque : les devoirs, donnés le lundi et le jeudi, doivent être fait pour le lundi et le jeudi suivant. De quoi nous occuper le mercredi (mais quelle bonne idée d'avoir pris ce 4/5e) et le samedi, au cas où on s'ennuierait. Sans compter qu'il faut s'entraîner à lire tous les soirs (oh wait, mais je sais lire depuis fin 1986, c'est au nain de lire...)... Notre première séance de travail, sur le coin de la table de la salle à manger de Grand-maman, vers 19 h 30 parce que Petit Brun avait attendu ce moment pour me donner toutes les fiches de renseignements, règlement d'école et autres autorisations diverses et me montrer ses tous nouveaux cahiers. J'ai très vite vu ce qui allait pêcher, ce qui pêchait déjà cet été quand nous faisions le cahier de vacances (acheté en prévision d'un été pluvieux, vaguement fait en juillet, complètement abandonné en août...) : les lignes d'écriture. Petit Brun déteste, et moi, l'agacement me gagne vite, surtout quand il n'y a aucune ligne Seyès pour l'aider à former ses lettres. Mais au moyen d'un caramel-carotte, il a fini par lire, les lignes, ce sera pour ce week-end. A peine avions-nous fini que Petit Châtain prenait la place de son frère pour lui aussi faire les devoirs. Car, bien qu'il soit ravi de se précipiter sur les chevaliers mis à disposition dans sa classe, Petit Châtain veut aller au CP...
Je vois arriver ce vendredi avec soulagement, en espérant que nous puissions être bien lundi chez nous. D'abord, parce que des travaux de peinture vont commencer chez Grand-maman... Ensuite, parce que le kibboutz familial c'est confortable, mais c'est bien aussi d'avoir toutes ses affaires (et surtout ses papiers) au même endroit. Et surtout, surtout, ne plus faire les conduites. Quoique nous ayons eu énormément de chance cette semaine : les enfants ont été plus qu'à l'heure, nous n'avons pas eu de bouchon, à peine un début de ralentissement sur l'autoroute (malgré des départs de plus en plus tardifs), et nous avons toujours trouvé une place pour le minibus sans tourner des heures, ce qui relève quand même du miracle dans notre quartier. Malgré la compagnie de Colombine, toujours aussi mignonne et facile (elle au moins est ravie de me voir arriver à 7 heures du mat pour son biberon, contrairement à ses frères qui refusent de se lever), ces tours d'A86 ont été fatigants... Je laisse ma place volontiers !

Commenter cet article