Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Le grand chambardement

23 Juin 2013, 21:01pm

Publié par lapetitemaison

Le grand chambardement

Cette fois, c'est pour de bon, pour de vrai. Demain, dès l'aube, ils commenceront enfin. Après des mois de réflexion, de plans, de dépôt de permis et de plans refaits pour bien rester dans les clous des nouvelles règles d'urbanisme (votées mais pas encore publiées quand nous avons déposé notre dossier) et d'affichage de panneau sur la rue, nous nous lançons dans des travaux. De grands travaux. À notre échelle et selon le calendrier imparti.
Objectifs : le rehaussement du dernier étage pour créer deux chambres pour les garçons et une petite salle de bain (une salle d'eau, comme disent les agents immobiliers) et un mini-grenier où entasser ce qui ne sera pas “casable” ailleurs... Et puis on va aussi agrandir le salon en allant se coller à la voisine d'à-côté ("très bien, comme ça on se chauffera mutuellement l'hiver !"). Et rajouter une VMC histoire de régler enfin les problèmes d'humidité de cette maison et que la circulation de l'air existe bien, et puis en profiter pour revoir l'électricité du salon histoire qu'on y voit quelque chose l'hiver, et puis repeindre la cage d'escalier (et le salon, et les nouvelles chambres, puis la cuisine et la salle de bain... Les chambres c'est nous, on laisse le reste aux pros !) Et puis on change la chaudière et on optimise la buanderie (oui j'ai bossé en presse déco dans une vie antérieure), et on crée un accès sur le jardin...
Ce soir, j'ai une pensée pour nos "sponsors"... Je suis sûre que ça leur aurait plu, que l'on fasse "bon usage" de leurs économies plutôt que de parier sur des bons du Trésor espagnols, grecs ou portugais... Que l'on ait dit aux banquiers qui nous faisaient une drague monstre, que non, merci, on ne voulait pas de leurs produits financiers.

Père et fils en bleu (Klein) de travail, ils n'avaient même pas fait exprès (sic) de s'habiller pareil ce matin...

Père et fils en bleu (Klein) de travail, ils n'avaient même pas fait exprès (sic) de s'habiller pareil ce matin...

Bref, ça commence et c'est juste le début des ennuis. Demain, c'est "juste" le montage de l'échafaudage et le démontage du grenier. La chambre de Colombine a été évacuée dans mon ancien bureau (si je dis la cave, je vais avoir la Ddass sur le dos), mais dans quinze jours, c'est les grandes vacances, on abandonnera le navire au Capitaine, en espérant que ça ait bien avancé pour la rentrée... Deux minibus ont été nécessaires pour entreposer dans la cave de Mané tout ce que l'on avait stocké là-haut, et il nous faut encore mettre le salon en cartons ! Le Capitaine a tout de même récupéré les étagères et les portes des placards, "on ne sait jamais", pour les réutiliser dans les nouvelles chambres et pour aménager le mini-grenier cet automne (si les planètes sont bien alignées et si Dieu Le veut !) Le cabanon que l'on appelle d'habitude pompeusement "le garage à vélo" a été vidé pour servir de cuisine aux couvreurs et charpentiers, les premiers à intervenir pour démonter et reconstruire toit et charpente. Ceux-ci ont demandé à pouvoir faire des barbecues dans le jardin, j'admire leur optimisme ! Malin, l'architecte ne nous a pas donné de date de livraison du chantier... Et les travaux, on sait quand ça commence, pas quand ça finit !

Commenter cet article