Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Quitter Novembre

27 Novembre 2011, 22:26pm

Publié par lapetitemaisondanslabanlieue.over-blog.com

IMG_20111127_171956.jpgsur la pointe des pieds. Décembre pointe déjà, avec des réjouissances à venir, l'appartement de la maman du Capitaine à vider, des longues journées de travail et de courtes périodes de lumière. Le week-end a été vite plié : un samedi passé en courses diverses (ravitaillement pour la semaine, plein de livres à la bibliothèque), un rendez-vous avec le docteur Lumière pour Petit Brun. Le temps de constater que des progrès avaient été réalisé sur le front de la guerre contre l'eczéma. Le dispositif de granules et crèmes a été ajusté pour que l'hiver se passe mieux. Petit Brun a été parfaitement odieux – mais le docteur Lumière étant totalement fan de lui, elle était beaucoup plus patiente que moi... En fait, il n'avait qu'une seule idée en tête : avoir les fameuses galettes de riz ou de maïs dont il est gratifié à la fin de la séance... On a peu jardiné – le Capitaine est en train de creuser une fosse pour tenter d'extraire le bambou qui écrasait le laurier rose. Celui-ci a dû être entouré dans une bâche de plastique sur une bonne profondeur, et pour le moment, c'est Bambou 1 - Capitaine 0. Puis direction Paris le soir pour un apéritif chez Mané, avec ciné à la clé pour nous, puisque Petit Brun et Petit Châtain passaient la nuit là-bas. Nous avons emporté plusieurs cartons de vieilleries, dans lesquels on a trouvé des trésors et de quoi tenir dignement un stand à la brocante de mars prochain. Nous avons enfin réussi à avoir des places pour "Intouchables" (on croyait que la séance était à 20 h 30, mais pas du tout !) et vraiment adoré le film. La salle était pleine à craquer et la séance d'avant déjà blindée...
Certes, nous n'allons au cinéma qu'une fois par mois, difficile de passer pour des critiques pointus... Mais nous avons été très touchés par ce film (en plus de rire aux éclats pendant deux heures).
etablicafeDimanche matin, nous avons récupéré Petit Brun et Petit Châtain, pour aller déjeuner chez leurs arrière-grands-parents. L'an dernier, nous avions tenté de le initier au ragoût de coings iranien, le Khoreche Beh. Ce ne fut pas un franc succès. Cette année, Mamie avait prévu un second menu (riz – rapport aux intestins encore fragiles de Petit Châtain – et beefsteak), mais le riz cuit à l'iranienne - sur un lit de pommes de terre, ce qui forme comme des chips avec des petits grains de riz collés dessus – a été très apprécié.

Grand-Maman nous a rejoint pour le café, et une fois Skype réinitialisé sur l'ordinateur, nous avons pu appeler La Réunion et profiter un peu à distance d'Alice, la dernière nièce/cousine/petite-fille/arrière-petite-fille arrivée il y a deux semaines. En s'étonnant encore une fois de ce miracle de la technologie de pouvoir se voir, se parler en étant si loin les uns des autres...
Sur les coups de quatre heures nous sommes rentrés à la maison. Petit Brun et Petit Châtain se sont endormis au bout de dix minutes. Ils dormaient si bien, que nous avons déchargé la voiture sans les réveiller et que nous les avons laissé dormir encore une demi-heure. Nous avons sorti la couronne de l'Avent – Petit Brun parlait déjà de mettre l'étoile au sommet du sapin que nous n'avons pas encore trouvé – et allumé la première bougie. Le compte à rebours a commencé. Jeudi, on sortira les calendriers reçus il y a déjà quinze jours dans Pomme d'Api et Popi (et que j'ai miraculeusement sauvé avant que toutes les fenêtres soient ouvertes d'un coup !). Puis la crèche. Et le sapin à faire. Et attendre que Noël arrive. Vite.

Commenter cet article

Laetitia 28/11/2011 12:20

Oh oui: vite!!!