Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Préparatifs

14 Décembre 2012, 13:36pm

Publié par lapetitemaison

DSC09132.JPG
Pour cause de mariage angevin, nous n'avions pas pu profiter du premier dimanche de l'Avent pour faire revêtir à la maison ses habits de fête. Chaque matin, on ouvre bien les cases du superbe calendrier ramené par Grand-maman et Grand-père de Berlin, mais pour le reste, nous étions en retard. Même si cette année, nous serons sur les routes – crèche comprise – pour un Noël dans le Morbihan chez Manée puis en Touraine chez Grand-maman et Grand-père, il fallait sortir des caisses où ils dormaient depuis l'année dernière les anges de la couronne de l'Avent (et rappeler à Petit Brun qu'il n'y avait pas 5 dimanches avant Noël, mais bien 4, comme les 4 bougies), puis installer la crèche, les garçons faisant preuve d'une sagesse jusque-là peu observée – le Capitaine avait même décrété qu'on irait pas chercher de sapin tellement ils étaient insupportables, mais il faisait beaucoup trop froid pour les laisser se dépenser ne serait-ce qu'une demi-heure dans le jardin. C'était moi la plus punie des trois.
DSC09133
DSC09140
Une fois que les Rois mages et le chameau étaient en route sur le vieux buffet, le petit Jésus planqué dans le tiroir (surtout ne pas l'oublier en partant, on aurait l'air fin le 24 au soir sans lui) que la Sainte Famille était bien installée sous son ciel étoilé dans la petite maison construite l'année dernière par le Capitaine, avec le petit sapin psychédélique rose et violet peint l'année dernière à l'école par Petit Brun, trop content de le retrouver et de déballer avec soin les santons, je levais la punition et expédiait les hommes à la recherche du sapin (pourquoi en aurais-je été privée, moi qui avait été sage toute l'année ?)
DSC09141
Le sapin se révéla, une fois déplié, touffu et surtout extrêmement piquant, à la longue, c'était une vraie torture de devoir l'apprêter, tellement nos mains nous piquaient. Il n'y avait pas de sapin Nordmann, mais seulement des épicéas en pot, "mais ils ne perdent pas leurs épines", m'assurait le Capitaine (ce qui est faux, le nôtre perd ses épines quand même, même dans notre salon inchauffable qui devrait lui permettre de les conserver plus longtemps).
DSC09144
DSC09146-copie-1
Petit Châtain était trop content (moyennant un peu d'aide) d'installer l'étoile en haut du sapin, et finalement, il n'y avait pas besoin de camoufler le pot, tellement les branches étaient chargées, les décorations les plus fragiles au sommet. On a repoussé la table de la salle à manger dans un coin : mais d'ici 15 jours, pas beaucoup de dîners ou de visites prévues, cela tombe bien. Innovation de l'année : la guirlande électrique que les garçons adorent allumer dès le retour de l'école. L'année prochaine, on investit dans un disque de jolis chants de Noël pour avoir un fond sonore digne de ce nom...

Commenter cet article

tatagogo 14/12/2012 15:40

Yeah ! que c'est joli tout plein, de notre côté ça y est j"ai craqué je n'aurai pas tenu longtemps et j'ai acheté tout plein de décos pour notre futur sapin que je vais chercher de ce pas ;-)