Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

L'école est finie

5 Juillet 2012, 21:44pm

Publié par lapetitemaison

SacDos.jpg

Depuis lundi, la classe de Petit Brun a perdu son décor coloré : bien que les vacances aient été fixées à ce soir, officiellement, depuis lundi, l'école est à moitié déserte. Quasiment plus de cohue le matin, de moins en moins d'enfants présents au fil des jours...

Mais s'il en est un qui bout d'impatience à l'idée de pouvoir enfin y entrer, c'est Petit Châtain. Qui mène, tous les matins, un lobbying intense. Depuis le mois de Janvier. Toujours le même refrain : "ze veux pas aller chez Fatiha. Ze veux aller à l'étole, avec Petit Brun" (en plus d'être obstiné, cet enfant a un léger défaut de prononciation). Généralement, j'arrivais à déminer la crise avant d'arriver chez Fatiha. Mais après son anniversaire, les choses se sont corsées. Petit Châtain faisait maintenant ses réflexions devant Fatiha, ce qui était de plus en plus gênant. Et dans notre commune, pas d'entrée à l'école avant 3 ans au 1er septembre. Les natifs de janvier à août, comme Petit Châtain, n'ont qu'à prendre leur mal en patience (ou alors s'inscrire dans une école d'un secteur beaucoup moins privilégié, où, pour remplir les classes, on accepte les enfants à partir de 2 ans et demi à condition qu'ils soient propres).

Le jour de l'inscription à l'école, et de la rencontre avec la directrice, Petit Châtain était aux anges d'accompagner son frère dans sa classe, et se serait sans problème fondu dans la masse pour le reste de la journée. En attendant notre rendez-vous, fixé à 10 h 20 (so pratique), nous avons fait quelques courses. A notre retour, nous avons croisé Petit Brun qui partait en salle de motricité. Son frère lui donna la main, et sans mon intervention, partait lui aussi en cours de gym. "Oooooh il est tellllllleemmment mignon !" disaient le chœur des Atsem, trompées par les yeux bleus du jeune homme.

Dans le bureau de la directrice, ce fut une autre paire de manche. Petit Châtain ne sut pas dire de quelle couleur était le camion rouge des pompiers (alors que des histoires inintéressantes de pompiers, nous en lisons beaucoup trop à mon goût), ni chanter une chanson. À tel point qu'on me demanda s'il était gardé avec d'autres enfants... Le redéposer chez Fatiha avant de filer au bureau fut un véritable cauchemar. Pour tous les trois.

Depuis, l'envie d'école n'a pas cessé. Petit Châtain s'imagine aller dans la même classe que son frère, même s'il a déjà visité la classe de Nathalie avec son père et rencontré tous les animateurs du centre de loisirs. Maintenant qu'il a trouvé dans la boîte aux lettres un sac à dos de grand, il est over-prêt. A transféré ses affaires pour aller chez Fatiha dedans (son blouson, un pull, la voiture verte et la voiture noire, le taxi anglais, Mimi souris et La Souris) et le porte fièrement sur son dos jusqu'au bout de la rue.

J'espère juste qu'en septembre, il ne sera pas trop déçu par l'étole. Parce que là, c'est parti pour 15 ans. Minimum.

Commenter cet article

Laetitia 06/07/2012 19:22

Bon, et as-tu finalement réussi à inscrire Petit Brun au CP pour le mois de septembre?? Arf!