Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Alphonse ou les devoirs parentaux du dimanche soir

21 Janvier 2013, 09:26am

Publié par lapetitemaison

alphonse-devoirs

C'est une tradition à l'école : en petite et moyenne section, les enfants emmènent à tour de rôle à la maison l'ours en peluche de la classe et racontent ses aventures dans un cahier. Enfin, les parents, hein, se tapent de faire le résumé du mercredi ou du week-end. Voire pire, des vacances entières. C'est ainsi qu'Alphonse, le nounours attitré de la classe de Petit Châtain, est revenu (on l'avait déjà eu quand Petit Brun était dans la classe de Nathalie).

Cela n'avait pas très bien commencé : mardi soir, Petit Châtain est rentré en hurlant de l'école, sans que ni la jeune fille qui va les chercher ni moi ne comprenions très bien la raison de cette crise : il était question d'Alphonse, certes, mais tout était confus. Petit Châtain s'était mis à bouder, rendant toute communication impossible. L'explication attendit jeudi matin : le pauvre Alphonse avait été oublié au porte-manteau quand les enfants étaient partis au centre de loisirs, ce dont Petit Châtain s'était rendu compte au moment de rentrer à la maison, mais personne ne l'avait compris. Du coup, l'ours en peluche restait avec nous jusqu'au week-end inclus.

C'est en ouvrant le cahier de liaison d'Alphonse que je compris que le week-end allait être studieux : autant du temps de Petit Brun, les parents se foulaient moyennement : vaguement un dessin. Là, c'était un véritable concours de romans photos de la vie de l'ourson (on voit que l'équipement en smartphones a progressé), qui n'atteignait pas le niveau du scénario mis au point par notre amie Emilie l'année dernière, mais tout de même. Incroyable le nombre d'activités auxquelles cet ours participait le week-end (sans jamais se retrouver scotché devant la télé ou l'ordinateur, que des famillles modèles). L'ours est arrivé avec une garde-robe impressionnante, dont une serviette brodée au point de croix à son nom... De quoi jouer le jeu en l'habillant le matin, utiliser la serviette pour les repas, le couvrir quand on sort, le mettre en pyjama... Il avait même une cape de bain !!

Les conditions climatiques nous ont moyennement aidés : difficile de faire des photos de l'ours dans la neige, d'autant que le programme du samedi (marché à vélo) se trouvait bouleversé. Et que les enfants ayant été d'une sagesse toute relative cet après-midi là, voire carrément infernaux, le Capitaine avait eu moyennement envie de mitrailler l'ourson. Il nous restait dimanche et la galette des rois pour nous rattraper et ensuite réécrire l'histoire.

J'ai eu l'impression de passer le week-end à expliquer à Petit Brun qu'Alphonse n'était pas venu pour lui et que c'était à son frère de s'en occuper (ce qui occupait Petit Châtain cinq minutes, pas plus, il retournait ensuite à ses jeux en abandonnant ledit ours, aussitôt annexé par son frère). Et dimanche soir, à 21 heures, à force de reculer, il était temps de se coltiner la rédaction du cahier (sans les enfants qui dormaient déjà) : sélectionner, créer les planches contacts, découper les photos, les coller, écrire le petit commentaire... Retour aux devoirs du dimanche soir...

Commenter cet article

Corinne 10/09/2013 22:04

Ah ah ah...Complètement d'accord avec vous pour l'évolution du remplissage du cahier de vie de la mascotte de la classe!!.... du temps de mes aînés on racontait les aventures de Timothee en douze mots et basta... mais ensuite il y a eu ma dernière et là horreur les parents rivalisent de textes et de photos...je me demande même si certains ne réservent pas exprès des spectacles pour que Grignote y assiste et puisse le raconter à la classe entière le lendemain..bref je vois arriver avec angoisse le jour où le lapin partagera notre soirée ...ou pire notre week end si j'ai vraiment pas de chance!
Découverte ce soir de votre blog très sympa..espérant que le déménagement est proche..ou fait!