Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Huit ans et un jour

27 Février 2017, 08:36am

Publié par lapetitemaison

Huit ans et un jour

C'était fin janvier. J'avais été te chercher à un anniversaire, celui de M, et dans la nuit, du fond de la Twingold, je t'ai entendu dire : "demain, c'est le mois de février, dans 26 jours c'est mon anniversaire, et je vais avoir... huit ans !"

Tu sais que ton anniversaire, très précisément, c'est à 00 h 35 qu'il faudrait te le fêter. Ton année de 7 ans a été riche d'expériences : tu as changé d'école à l'entrée du CP, tu as relevé le défi de ton oreille cassée et appris à lire, même mieux qu'Asparagus au même âge.

Tu es parti en classe transplantée (bon, en bord de Loire, ce qui ne t'a pas beaucoup changé), tout seul pour la première fois loin de la maison, sans ton frère chéri. Tu avais tenu ma main jusqu'à apercevoir le reste de ta classe dans le hall de Montparnasse. Là, tu m'avais dit : "c'est bon", m'avait lâchée la main et était parti rejoindre les autres.

Tu en étais revenu grandi, plus autonome : pour t'habiller et préparer tes affaires, prendre ta douche seul… Même si le matin, soyons honnêtes, il faut quand même être à côté pour que tu ne te recouche pas cinq minutes et que l'on tienne les délais pour que l'on ne soit pas en retard (ta grande hantise).

Cette année, rebelote, tu pars le mois prochain, à Sète. Un endroit où tu seras le seul à être allé de tous les habitants de la maison.

Depuis toujours, tu sais t'occuper seul et pourtant, tu as noué des amitiés solides à l'école. Il suffit de t'accompagner le matin pour voir tes amis t'appeler de loin et se précipiter pour te dire bonjour. Sous des airs timides et réservés, tu caches une certaine drôlerie.

Toutes les rentrées risquent d'être compliquées, je l'ai compris. Le temps que tu t'assures que ton environnement soit sûr avant de vraiment te mettre au rythme de la nouvelle année. Soit jusqu'aux vacances de la Toussaint environ.

Tu aimes surtout qu'il n'y ait pas de règles, ou alors juste les tiennes : c'est le grand enseignement du rendez-vous chez une psychologue auquel nous avions été avec ton papa, parce que le début de l'année de CP avait été très très compliqué pour toi.

Tu préférerais transformer les soustractions en additions, parce que les soustractions t'ennuient, allonger les vacances d'une semaine pour les petites et d'un mois pour l'été… Pourtant, lundi dernier, après avoir couiné tout le week-end parce que la fin des vacances approchait, tu étais ravi d'avoir retrouvé l'école, les parties de billes à "la royale" (à la loyale, je pense), vos jeux de récré que seuls les moins de dix ans maîtrisent...

Mais avant de choisir tes règles du jeu, il nous faut t'aider à apprivoiser celles du monde qui t'entoure... Happy huit ans, mon Nimbus !

 

Commenter cet article