Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Le challenge de mars

30 Mars 2015, 19:51pm

Publié par lapetitemaison

Le challenge de mars

Pour son deuxième anniversaire, ma délicieuse nièce et filleule a eu une cuisinière home made, faite avec amour par ses parents, qui avaient piqué l'idée ici. Une cuisinière faite main, avec des matériels de récup ? Qui ne coûte pas un bras (et un rein) ? Qui a les dimensions que tu veux, puisque c'est toi qui choisis ? L'idée était alléchante.

Un an et demi de réflexion n'a pas été de trop. D'abord parce que l'atelier du Capitaine est encombré d'une armoire métallique qu'il décape centimètre par centimètre depuis des mois. Forcément, à raison d'une heure et demie max par week-end, c'est long. Il fallait donc qu'il ne pleuve pas (trop) pour bricoler DEVANT l'atelier (et embêter tout le voisinage, en sciant, cloutant, etc). Puis janvier (trop froid), février (trop court) sont passés. Restait mars, et, en raison d'un calendrier chargé, plus que le 7-8 mars, le 14 étant consacré à l'anniversaire de Petit Châtain avec ses amis et le 15 à nous en remettre. Le 20-21, on est partis prendre l'air... Fêter l'anniversaire de Colombine en famille mais avec huit jours de retard nous offrait un tout petit peu de rab.

La cuisine d'Alice

La cuisine d'Alice

Le challenge de mars
Le challenge de mars

Que faut-il pour cette cuisine home made ?
- 4 ou 5 caisses de vin en bois (donc boire du vin/connaître un caviste/attendre la prochaine foire aux vins/faire les encombrants dans votre ville), pas trop abîmées et cloutées
- du bois pour le plan de travail (une des innombrables chutes de bois que le Capitaine conserve "au cas où")
- un récipient pour faire l'évier (un vieux moule à charlotte, au Tefal rayé, a fait l'affaire, un bol à croquettes pour animaux, ça marche aussi) et un petit robinet à acheter chez Castomerlin (le Capitaine prétend en faire un en bois, et n'en a pas eu le temps avant l'inauguration)
- un cache plaque électrique (récupérée sur l'ancienne plaque électrique de la cuisine que nous avons changé en emménageant il y a... cinq ans). On peut en mettre deux, comme sur la cuisinière de ma nièce, mais le Capitaine a préféré mettre une étagère moins large et plus haute (une caisse de vin qui devait contenir seulement trois bouteilles à l'origine)
- des petits rideaux, que les bonnes mères auront confectionné le soir à la bougie. J'ai prévu le cm de distance pour éventuellement refaire une couture et un ourlet, voire passer un fil pour les faire coulisser, si j'ai du temps devant moi. En attendant, en mauvaise mère, je les ai punaisés. Néanmoins, ce sont des torchons design ET vintage, de l'atelier LZC.

Le plan de travail, son étagère et sa plaque/Tiens, un mouton dans le four !
Le plan de travail, son étagère et sa plaque/Tiens, un mouton dans le four !

Le plan de travail, son étagère et sa plaque/Tiens, un mouton dans le four !

Évidemment, ce week-end, nous avions un programme d'enfer samedi après-midi. Et pas du tout envie de se mettre à peindre/visser/découper/coller à partir de 21 heures. Les garçons étant partis dormir chez Mané, nous pensions avoir plein de temps avant le goûter (fixé au lever de la sieste de la reine du jour).

C'était sans compter sans le changement d'heure... Il nous restait à peine 1 h 30 pour fixer l'étagère (super glue au pistolet + clous), réaliser le four (soit découper l'abattant, visser les charnières et mettre un aimant pour que ça ferme bien), aspirer la poussière des découpes, poncer les aspérités, coller de l'antidérapant en dessous pour ne pas rayer le parquet (devinez quoi ? Il restait justement une chute de l'isolant du parquet flottant de la cave, gardée... "au cas où"), découper et fixer les rideaux, et installer le petit cadeau en plus : des mini bouteilles de Ramseier, le jus de pomme pétillant que l'on boit en Suisse.

En pleurs au moment de l'arrivée du gâteau (ou catastrophée par notre interprétation légèrement dissonante de "Joyeux anniversaire"), refusant de soulever le drap qui dissimulait notre "création", Colombine a ensuite bien profité de sa cuisinière, qui a d'ailleurs occupé tous les enfants de plus d'un an. Ses frères ont généreusement ressorti des paniers où ils prenaient la poussière ustensiles de cuisine, moules, fruits et légumes en tissu, reste de dînette Air France que nous avions rapporté de notre voyage en Colombie...

Il nous reste quelques retouches (vernir le bois, poser le robinet, peindre la façade du four et installer des étagères derrière les rideaux pour optimiser les rangements et terminer ces fameux rideaux), mais Colombine joue tranquille dans sa chambre. Un investissement durable et rentable !

Commenter cet article

tatagogo 31/03/2015 16:14

Elle est super jolie !! Mais nous allons devoir coudre ces rideaux maintenant que tu as une machine à coudre, et l'idée du four est top c'est vraiment ce qui nous manque sur la cuisinière d'Alice. Et oui c'est un super investissement et elle y jouera pendant des heures ;-)