Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Au milieu de l'hiver

17 Février 2015, 21:28pm

Publié par lapetitemaison

Au milieu de l'hiver

Voilà trois jours qu'ils sont partis. Direction la montagne enneigée. Voilà trois jours que la maison est anormalement silencieuse, malgré les babillages de Colombine, qui n'égale pas encore en bruit ses frères. Trois jours qu'ils nous raccrochent au nez au bout de trente secondes quand nous les avons au téléphone, terminant la conversation d'un "je n'ai plus rien à te dire" aussi définitif que frustrant. Depuis le dernier bilan de cet automne, ils ont terriblement grandi. Cela a beau être le propre des enfants, je crois que je ne m'y ferai jamais complètement.



Petit Brun a découvert le pouvoir magique de l'interrupteur sur sa lampe de chevet, qui permet de continuer à lire bien après l'extinction des feux. Il faut seulement attendre que les parents aient bien descendu l'escalier et commencent à dîner dans la cuisine pour ne pas se faire prendre en flag. Cette découverte nous assure des matins beaucoup plus sereins, notamment le week-end, où, grâce au pouvoir de la lecture, nous bénéficions de quasi grasses matinées, jusqu'à 8 heures presque trente. Parfois, Petit Châtain se glisse dans le lit de son frère (avec oreiller et doudou) : lire à deux, c'est mieux ! Cela explique aussi que Petit Brun soit tellement fatigué en fin de semaine et le coucher tôt n'y changera pas grand chose s'il veille tard et se lève aux aurores pour lire avant le petit-déjeuner...



Sa nouvelle passion, ce sont les avions, largement encouragée par la sortie scolaire au musée du Bourget. En revanche, j'ai dû tuer dans l'œuf son plan de carrière de pilote de chasse : quand on est myope, c'est impossible... Du coup, il veut être astronaute : "Maman, dans "On a marché sur la Lune", Tournesol a des lunettes mais il peut quand même aller dans l'espace ?" Je n'ai pas osé vérifier si "en vrai", c'était envisageable...



Petit Châtain sait enfin écrire son prénom en "attaché" (en lettres anglaises) et n'en a que plus envie de passer au CP. Il demande de temps en temps comment s'écrit tel ou tel mot, profite des cours de gym de Claude, prof à la retraite qui intervient en maternelle pour de vraies séances (= il part à l'école en jogging et baskets le matin) et "qui est beaucoup plus sévère que Grace", son institutrice. Il s'habille tout seul le matin (GROS gros gain de temps), rêve d'avoir un téléphone "pour appeler mes copains" et d'organiser une pyjama party pour son anniversaire (mais ça c'est no way, les huit gamins qui dorment à la maison).



Il se passionne pour le thème de l'année en grande section (basé sur l'histoire du loup qui voyageait dans le temps), connaît les noms des dinosaures par cœur et le lundi soir, quand nous dînons tous les quatre – parce que le Capitaine a un cours d'escrime ce soir-là – ne manque pas de nous interroger : "Est-ce que vous connaissez le mot Antiquité ?" Ce thème d'année sera mis en image dans un petit film d'ici le mois de juin, j'ai hâte de voir ça !



Mais il y a eu aussi de vilaines histoires de bagarres à l'école entre deux bandes rivales (opposant la bande à Y et la bande à L., dont Petit Châtain fait partie), Petit Châtain revenant les chevilles couvertes de bleus mais ne parlant de rien avant que je ne découvre le pot aux roses un matin en l'accompagnant et en entendant les parents de Y (pas tout blanc dans l'histoire) raconter que leur enfant avait été battu par des camarades dans la cour...



Quant à Colombine, elle sait maintenant parfaitement descendre et monter les escaliers à la crèche, à la maison, cela dépend de son humeur... et de sa capacité à nous émouvoir. Elle dort depuis peu sous une couette car la demoiselle explose dans les petites turbulettes, et je n'en ai pas trouvé de plus grandes qui me plaise... Et celles de mes petites cousines ont depuis longtemps rendu l'âme. J'ai dû procéder à un changement de garde-robe imprévu, la miss s'habillant désormais en 3 ans : pourra-t-on quand même puiser dans la caisse de 24 mois été qui est pleine de cadeaux de naissance jamais encore étrennés ??



Très coquette, elle aime choisir une barrette le week-end dans la jolie pochette apportée par la mère Noël, et se tapote la tête l'air désespéré le lundi matin : malheureusement, les barrettes ne sont pas acceptées à la crèche. Elle a une passion pour les chaussures, et si l'on a le malheur de sortir sans elle, se précipite sur le placard de l'entrée pour attraper les siennes et nous suivre.



Elle se promène partout avec un livre à la main (ce qui est moyennement pratique pour monter les escaliers par exemple) et parfois s'endort dessus, ce qui lui laisse de drôles de marques sur les joues le matin. Elle commence à faire ses premières phrases, à manier le "oui" (moins souvent que le "non"). Aujourd'hui, elle a frappé nombre de ses petits camarades à la crèche. "Ses frères ne sont pas là ? Tout s'explique". Si les dames de la crèche le disent...



Commenter cet article

tatagogo 18/02/2015 09:43

Mais non elle ne tape pas ses frères mais ses petits camarades de la crèche, la mère Noel est ravie de savoir que les barrettes lui plaisent, merci pour ces petites nouvelles ;-)

grand-maman 17/02/2015 23:06

Comblent ça elle bat ses frères ?

lapetitemaison 18/02/2015 09:04

Elle bat plutôt les gamins de sa section (honte honte honte) et quelquefois Petit Châtain qui ne dit rien...