Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Décembre, en Avent

1 Décembre 2014, 21:17pm

Publié par lapetitemaison

Décembre, en Avent

Je n'ai pas vu passer Novembre. Il faut dire que dès le 15 du mois et l'arrivée dans nos boîtes aux lettres des magazines des enfants, l'offensive rouge et verte était lancée. "Maman, maman, on peut faire le calendrier de l'Avent/la crèche de Pomme d'Api ?" Petit Brun était très déçu de voir que dans J'aime lire, terminé les bricolages de Noël... "On regardera tout ça au début de l'Avent, et ce n'est pas avant le 30 novembre", avait-je tranché. Au moins quinze jours de gagné, ouf.

Mais à quoi ai-je bien pu passer le mois de Novembre ? À écluser les machines post-Guadeloupe, puis celles du quotidien, à ranger les vagues de bazar que les enfants ramènent sans cesse sur la table de la salle à manger. À aller le 11 novembre voir la flamme du soldat inconnu, parce que Petit Brun était revenu gonflé à bloc d'une séance "découverte du monde" sur la Première guerre mondiale. Et qu'il n'a jamais pris son petit déjeuner et ne s'est jamais aussi vite habillé que ce matin-là, tout comme Petit Châtain, qui aime pourtant battre des records de lenteur. Après 2 h 30 derrière une barrière, loin, très loin de l'arche et de l'écran géant, Petit Brun me confia vouloir être militaire plus tard "comme ça tu pourras être dans les gradins et bien voir le défilé"...
À courir de kermesse en kermesse, à préparer des lots (des jouets-en-bon-état mais avec lesquels les garçons ne jouent plus et qui ne sont pas encore partis à La Rinissé ou à La Trinité), à commander des gâteaux pour les buvettes au Capitaine à la dernière minute et à tenir des stands improbables (le tir aux pigeons, deux heures de pliés-ramassés de fléchettes et de levers de bras pour lancer les oiseaux infernaux qui tournent autour d'une tige qui descend)... À avancer un peu... En janvier, je vous raconte tout, promis, dès que j'ai tourné la page (pro).

Après 15 jours à piaffer, autant dire que Petit Brun et Petit Châtain étaient méga au taquet, et que le premier dimanche de l'Avent, pas la peine de se défiler. En zakouski, ils avaient déjà écrit leur liste au Père Noël mercredi après-midi, vraiment manuscrite pour Petit Brun, un savant collage pour Petit Châtain, qui a tourné au drame quand Petit Brun a malencontreusement renversé ma tasse de thé sur la lettre de son frère...

Dimanche après-midi, ils ont pris de court leur grand-mère en réclamant de faire la crèche à peine arrivés. Il a fallu monter la table en quatrième vitesse, vite disposer une nappe, sortir les santons – en faisant en sorte que chacun en mette autant que son voisin : "les rois mages, dans le salon", "attention, ton père a cassé l'oreille de l'âne, il faut le placer dans ce sens", JB a fait sauter les plombs de la salle à manger en voulant brancher le système électrique de la crèche – qui n'a jamais fonctionné... On a même mis la couronne sur la porte, mais pas plus, Grand-maman n'ayant pas prévu de sortir tout-de-suite-là-maintenant sa couronne de l'Avent pour allumer la première bougie.

Arrivés à la maison, rebelote. Comme le salon n'a toujours pas retrouvé son aspect normal (depuis la grêle de juin, les peintres sont annoncés pour janvier, j'ai dégagé le buffet, recouvert de papier crèche et nous avons retrouvé les petits santons, dont les deux mini-Colombiennes, installé les sapins (violet et orange à paillettes) réalisés par Petit Brun en classe et que je n'ai pas eu le cœur de jeter, mis le petit Jésus dans le tiroir en attendant le 24, pendant que les Rois mages et leur chameau commençaient leur périple sur les étagères sous l'escalier. Nous avons allumé la première bougie de l'Avent... En attendant de décorer le sapin, qui sera livré samedi matin. Plus que trois semaines avant Noël. Le compte à rebours a commencé... Et le froid est (enfin) arrivé.

Commenter cet article

tatagogo 02/12/2014 07:47

Ah c'était ça le tir aux pigeons ? je pensais que tu étais au vrai tir aux pigeons, je me suis dis bah dis donc la classe les samedi après-midi, nous on est en retard en retard par rapport à vous, MAIS c'est pas de notre faute le papier crèche est une denrée rare à trouver.