Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Rentrés à demi

4 Septembre 2014, 20:18pm

Publié par lapetitemaison

Rentrés à demi

Enfin, nous voilà de retour, enfin, ce blog reprend du service (j'avais oublié le coup de la mise en ligne de pubs automatiques si tu n'écris pas pendant 45 jours...).

On va dire que cette année, j'avais de bonnes excuses. Dont une dont j'espère pouvoir vous raconter le feuilleton épique très bientôt. La fatigue – réelle – post GUE. Les vacances avec 4 à 5 enfants entre 7 ans et quinze jours. Une amie jeune maman (lestée d'un bébé de moins d'un an) m'a dit : "tu ne m'avais pas dit que c'était aussi fatiguant les vacances avec un enfant". La flemme de l'été, de préférer lire (je vais essayer de lister mes coups de cœur de l'été).

Bref, et cette rentrée ?

On était fin prêts pour la nouvelle école de Petit Brun. Comme l'année dernière, nous étions allés Colombine, Petit Châtain, Petit Brun et moi au supermarché de B. La liste de Petit Châtain était succincte : un grand protège-cahier transparent en 24 x 32, un petit protège-cahier transparent (pas trouvé, j'ai recyclé celui de l'année dernière), une paire de chaussons de gym et une boîte de mouchoirs. Celle de Petit Brun beaucoup plus complète, mais pas trop farfelue, à part les fameuses étiquettes en 6 x 4 cm qui restent introuvables.

Bien qu'étant la plus petite, Colombine est rentrée la première à la crèche. Sans jeter un regard à son père, elle a rejoint ses petits camarades (qui marchent tous, eux). Le Capitaine était un peu vexé. Moi très soulagée, car une petite personne de 17 mois qui ne rêve que de se jeter dans les escaliers sans savoir marcher, c'est compliqué. Surtout quand il pleut des trombes et qu'on ne peut même pas profiter de la jungle du jardin.

Dans la nuit de dimanche à lundi, sur les coups de trois heures du matin, Petit Brun a été pris de violents vomissements (émétophobes s'abstenir). Suivis de diarrhées très violentes. Il tenait à peine debout. Or lundi après-midi, il avait rendez-vous avec sa maîtresse dans sa nouvelle école.

En le surveillant comme le lait sur le feu, après un déjeuner riz-bananes écrasées (qui sera notre menu de la semaine au déjeuner comme au dîner), nous sommes partis au rendez-vous. La fin de la journée se passa bien, tout comme la nuit.

Le lendemain, c'est Petit Châtain qui avait repris le flambeau niveau vomissements et diarrhées. Avec force cris et larmes. Serait-il émétophobe ? Petit Brun ne voulait rien manger au petit-déjeuner, si, quand même un "gâteau anglais" au chocolat... Et en sortant de la voiture, hop ! De nouveau malade. Nous n'avions plus qu'à faire demi-tour.

Petit Brun s'endormit, sur les coups de 11 heures, son frère m'annonça qu'il voulait s'habiller et aller à l'école. Après un bol de riz (sic), je partis pour la rentrée de Petit Châtain, qui avait lieu de 14 h à 16 h 30. On donna (enfin moi, un Petit Châtain tout rougissant caché derrière mes jambes) l'herbier réalisé cet été à Anne, son institutrice de l'an dernier.

Mercredi matin, Petit Brun réussit à franchir les grilles de l'école (pour une matinée), son frère idem. Et ce matin, le même scénario que lundi matin se répéta. J'ai gardé aujourd'hui un Petit Brun patraque, que j'ai traîné chez le médecin. Lu une bonne partie des Trois mousquetaires à haute voix (version courte, la prolongation de l'excellente expo "Mousquetaires !" vue début juillet aux Invalides avec les garçons).

En fin de journée, il était à nouveau en forme. Ira-t-il toute la journée de demain à l'école ? ça m'arrangerait, parce qu'il n'y a pas de crèche pour Colombine, ni d'ateliers "rythmes scolaires" pour Petit Châtain, les agents communaux sont en grève ("illimitée" même pour la crèche)... J'espère que nous aurons (re)trouvé notre rythme de croisière... la semaine prochaine ! Là, c'était juste une demi-rentrée.

Commenter cet article