Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Magnolia forever

19 Mars 2014, 21:46pm

Publié par lapetitemaison

Magnolia foreverMagnolia forever
Magnolia foreverMagnolia forever

Au bout de la petite rue, pile en face de chez Fatiha, tous les printemps, je guette l'éclosion. L'arbre est assez grand et large pour que ses branches dépassent du mur et viennent même s'aventurer dans le jardin suivant.



Cela dure si peu de temps : quinze jours de floraison à peine, et la brièveté participe certainement à mon émerveillement, chaque fois le même devant la beauté de ces fleurs cireuses, à la couleur changeante selon le moment de la journée et la luminosité, que même la lumière crue du lampadaire ne parvient pas à enlaidir une fois la nuit tombée.



C'est le plus beau magnolia du quartier, le plus grand, mais pas le seul. En ce moment, prendre le tramway est presque un plaisir des yeux : dans le décor minéral, les tous jeunes et encore frêles magnolias offrent une alternance de fleurs roses et blanches, ces dernières se déployant en étoiles...



On ne peut pas encore parler de « grands champs de magnolias » (tu ne vas pas y couper, lecteur, lectrice ! Et ne me remercie pas, c'est cadeau) jamais vu, tout comme des magnolias par centaines (cela dit, je n'ai pas encore compté ceux du tramway, en voilà une bonne idée pour supporter la promiscuité !)



Moi qui ne connaissait que le magnolia "lambda" du bout de la rue, mon cœur balance désormais entre deux variétés... Il va bien falloir remplacer le laurier rose mort du froid il y a deux ans... Magnolia ? Cerisier ? Haie de camélias touffus pour se cacher un peu des badauds du week-end ?



Pour le moment, difficile de se décider. La floraison est presque terminée, les pétales commencent à tomber. C'est le feu d'artifice qui annonce l'arrivée du printemps. L'air devient plus doux. Cette année, on a à peine senti l'hiver passer.



Commenter cet article