Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La petite maison dans la banlieue

Chez Camille

3 Mars 2014, 22:58pm

Publié par lapetitemaison

Saucisse de Morteau et galette de pommes de terre.

Saucisse de Morteau et galette de pommes de terre.

Ce n'est pas un restaurant côté, guindé, qui a travaillé le décor autant que les produits. Quoique. C'est notre trouvaille sur le chemin du retour des vacances, dans notre traversée du Jura par les chemins de traverse, découvert grâce à Googlemaps cet été et retrouvé avec bonheur ce mois-ci, qui fait paraître moins longues les 9 heures de route.

Nous avions bien roulé (et réalisé une heure après le départ que Petit Châtain avait oublié ses doudous,dont le baveux. On a évité, on ne sait trop comment, le drame, et l'on a filé vers la frontière (sortant pour la deuxième fois ni vu ni connu une clandestine par la route : je me suis aperçue la veille du départ que Colombine n'avait toujours pas de carte d'identité ni de passeport. Seulement une carte famille nombreuse), que l'on a passé à 11 heures.

Dès 11 h 15, les enfants criaient famine (alors qu'ils grignotaient depuis le départ). On tenta une médiation sur le mode : "on s'arrêtera vers midi". Comme il faisait à peine 2 degrés dehors et que Colombine était chonchon depuis une semaine, poussée dentaire oblige, le Capitaine nous épargna le pique-nique dans la neige et dans le froid et l'on se mit en quête d'un restaurant.

Le problème des chemins de traverse, c'est qu'ils filent à travers la campagne. Voire des bourgs (mais il était à peine 11 h 20, trop tôt pour s'arrêter). Au pire, on passait par Poligny avant de raccrocher l'autoroute. A 11 h 56, quand on vit "Chez Camille Bar Restaurant", on stoppa net le minibus (en prenant soin de trouver une place tout de même) et l'on envahit le bar. J'avais quand même aperçu sur le muret du jardin trois plaques en métal du Routard, généralement de bon augure.

Ce n'est pas un ballon de rosé mais un verre de grenadine.

Ce n'est pas un ballon de rosé mais un verre de grenadine.

Miam...

Miam...

...Miam

...Miam

« C'est menu unique, assiette de pays, galette de pommes de terre et saucisse de Morteau, avec une salade, ça ira pour les enfants ? », demanda la dame. Les enfants ont complètement aimé. Nous aussi. Pour patienter, nous avons eu droit à un verre de chardonnay (les dessous de table de la route des vins du Jura 2008 indiquait que j'avais droit à un verre, le Capitaine trois ou quatre, on est restés à un verre chacun) et les garçons à un verre de grenadine. On avait tellement guetté le restaurant qu'on ne savait même pas le nom du village où nous nous étions arrêtés. « Saint-Germain-en-Montagne ». La saucisse était parfumée, les galettes de pomme de terre fondantes et légères, juste salées comme il faut. Nous n'avons pas fini l'énorme saladier de salade au comté, un peu trop pour deux personnes, les garçons ne mangeant pas de salade. Petit Brun a tout dévoré, Petit Châtain a préféré les saucisses aux pommes de terre. Nous avions à peine fini les assiettes des enfants qu'un deuxième plat de saucisse et de galettes arrivait : « Il faut prendre des forces pour faire la route », commenta la cuisinière. Deux glaces au chocolat et deux canards dans un café plus tard (Petit Brun et Petit Châtain avaient eu les yeux plus gros que le ventre), nous sommes repartis. Certainement un de mes meilleurs souvenirs culinaires, parce que tout à fait inattendu, le premier de l'année 2014. Il va sans dire que le soir, nous avons jeûné !

Chez Camille, les sucre sont à l'abri dans une soucoupe volante.

Chez Camille, les sucre sont à l'abri dans une soucoupe volante.

Commenter cet article